Cette compagnie basque espagnole, formée auprès des célèbres Family Flöz, a déjà donné ce spectacle plus de 500 fois, dans plus de 30 pays. Elle a choisi cette forme de théâtre gestuel dans lequel le masque agit comme pont vers un autre monde de poésie visuelle intime. Préparez-vous à être émus et, tout comme eux, sans voix.

PH ©Gonzalo Jerez "El Selenita"
PH ©Gonzalo Jerez « El Selenita »

Une montagne russe de rires et de pleurs

Dans un petit salon, le son frénétique des touches d’une machine à écrire se mêle aux notes d’un violoncelle. Ce sont André et Dorine, chacun dans ses occupations. Ils ont perdu la complicité et la tendresse qui les liaient mais la maladie arrive,… et les oblige à se retrouver. Un couple âgé qui comme tant d’autres est tombé dans la routine du quotidien, oubliant, ainsi, ce qui, autrefois, les as unis. A présent, ils sont dans l’indifférence ou la dispute. Mais un jour, la maladie d’Alzheimer s’invite. Pour retenir le passé, André décide de l’écrire. Il leur faut se souvenir de comment ils se sont aimés pour continuer à s’aimer. Un nouveau lien s’impose entre eux pour que Dorine reste dans le réel. La tendresse retrouve sa place.

3 caractéristiques de ce théâtre gestuel

  • Sur scène 3 acteurs jouent plus de quinze personnages,
  • Un défi : mettre les masques au service d’une émotion pure, absolue, ronde et caractéristique,
  • Un résultat : c’est précisément dans l’expression de tels condiments basiques de la vie, que les masques prennent largement l’avantage sur la parole et le geste.

Infos pratiques

  • Vendredi 10 avril à 21h, au théâtre Jean Marmignon
  • A partir de 10 ans
  • Durée : 1h20
  • Page 40 du programme
  • Réservation au théâtre Jean Marmignon ou en ligne

Contact
Service culturel de la Mairie
Tél : 05 61 94 78 28 – Mail : culture@stgo.fr
www.stgo.fr